Prenez un rendez-vous dès aujourd’hui!
819-684-5257

Régulation immunitaire

Il vaut mieux allumer une chandelle que maudire la noirceur

Proverbe chinois

système immunitaire

Une étude récemment menée par l’école de médecine de l’université Stanford sur le système immunitaire a démontré que l’environnement – les habitudes de vie, les attitudes et les expériences – façonne notre système immunitaire dans une plus grande mesure que l’ADN transmis par nos parents. En effet, nous sommes les architectes, les bâtisseurs et les destructeurs de notre propre système immunitaire.

Pour conserver un système immunitaire vigoureux, nous devons cultiver:

  • Un ikigai fort
  • Un sommeil profond et régénérateur 
  • Un système de détoxication efficace 
  • Un régime d’exercices quotidien 
  • Un système hormonal bien ajusté et bien intégré


Nous devrions éviter les produits chimiques qui perturbent les hormones, des produits qui dérangent le système endocrinien du corps et qui induisent des effets développementaux, neurologiques et immunosuppresseurs indésirables. Ce type de produits se trouve dans les dérivés du pétrole, les herbicides, les pesticides, les plastiques, les solvants de nettoyage, les produits cosmétiques et même certains produits dérivés du soya.

Laissez entrer le soleil


Les anciens yogis appelaient cela « atopa snana » ou la thérapie curative du bain de soleil. Les anciens Grecs l’appelaient « héliothérapie » ou « thérapie du soleil ». Des recherches menées en Suède, en Autriche, en Grande-Bretagne, en Australie et aux États-Unis font maintenant systématiquement ressortir les effets positifs du soleil sur la santé physique et mentale, ainsi que sur la longévité.
Des études montrent qu’une exposition au soleil améliore la fonction cérébrale, réduit la dépression et l’anxiété et diminue l’incidence de la sclérose en plaques et de la maladie de Parkinson.

Le soleil améliore également les affections de la peau : acné, eczéma et psoriasis. L’exposition au soleil régule les hormones mélatonine, insuline et leptine, réduisant ainsi l’obésité, la résistance à l’insuline et le diabète de type II. Les enfants exposés au soleil plutôt qu’aux radiations provenant des télés et des ordinateurs ont une plus faible incidence de myopie et le temps passé au soleil améliore la libido chez les adultes. Un autre très important avantage du bain de soleil est la réduction de l’inflammation causée par plusieurs maladies chroniques, dégénératives, inflammatoires et auto-immunes. Finalement, l’exposition au soleil réduit la tension artérielle, dilate les vaisseaux sanguins et réduit les risques de crises cardiaques et d’accidents cérébrovasculaires.

Un microbiote fort

Un microbiote fort


Le microbiote consiste en quelques cent trillions de bactéries qui cohabitent dans notre corps, plus spécifiquement dans notre tractus gastro-intestinal. Ces bactéries comptent pour 70 % de notre système immunitaire. Elles sécrètent des substances semblables aux antibiotiques, elles synthétisent des nutriments, elles empêchent la propagation des bactéries pathogènes et on a même constaté qu’elles agissent comme un cerveau intuitif.

Pour cultiver un microbiote vigoureux, et par conséquence un système immunitaire fort, nous devrions éviter de manger des viandes non biologiques chargées de résidus d’antibiotiques, car ces résidus peuvent causer la mort de nos bonnes bactéries intestinales. Nous devrions essayer d’avoir une alimentation principalement basée sur les végétaux et à teneur élevée en fibres, car ces fibres entretiennent nos bactéries bénéfiques. Finalement, notre régime devrait contenir plusieurs aliments naturellement fermentés, ainsi que des aliments et des boissons de culture, qui sont riches en microorganismes et aident à renforcer et à rebâtir notre microbiote existant.

Maintien d’un système immunitaire fort

Soixante-dix pour cent de notre système immunitaire provient des bactéries dans notre intestin; l’autre trente pour cent de notre système lymphatique, plus spécifiquement du tissu lymphoïde associé au tube digestif, connu sous le nom de G.A.L.T; la rate, la glande thymus et la moelle osseuse, sont tous des systèmes qui peuvent être affaiblis par un manque de sommeil, une mauvaise alimentation, un dérèglement hormonal, un système de détoxication déficient, un mode de vie sédentaire et un métabolisme défectueux.

Coeur

Le microbiote

L’intestin grêle et le gros intestin abritent plus de cent trillions de bactéries, la plupart bénéfiques et quelques-unes nuisibles, et plus d’un quadrillion de bactériophages. Heureusement, les bonnes bactéries non seulement empêchent la propagation des bactéries pathogènes, mais elles jouent aussi un grand rôle dans le maintien de la santé. Les bonnes bactéries combattent les microbes pathogènes; elles sécrètent de la bacitracine, un antibiotique naturel; elles préviennent les maladies des dents et des gencives, elles aident à métaboliser les hydrates de carbone, elles stimulent les lymphocytes T régulateurs du système immunitaire; elles contrôlent l’inflammation, elles nous empêchent d’avoir des allergies, de l’asthme et de l’eczéma; elles influencent la fonction cérébrale, elles préviennent la sénilité, l’autisme et la dépression, elles atténuent les troubles alimentaires et l’obésité et elles nous protègent contre une myriade de maladies auto-immunes.

Les bactéries surpassent en nombre les cellules humaines, par un facteur de 10 pour 1 – en fait, nous sommes plus des amas de microbes que des humains.


Pour conserver un système immunitaire fort :

  • Mangez des viandes biologiques : volailles, porc et bœuf contenant de faibles doses d’antibiotiques qui peuvent tuer les bonnes bactéries intestinales.
  • Mangez beaucoup de produits fermentés : vins biologiques, choucroute, yogourt, fromages de culture, kéfir, etc.
  • Adoptez un régime à haute teneur en fibres et basé en grande partie sur les végétaux.
  • Assurez-vous d’avoir un bon transit intestinal et d’éviter la constipation; pour que le matériel fécal ne demeure pas trop longtemps dans vos intestins, en réabsorbant des toxines.
  • Faites de l’exercice régulièrement pour faire bouger la lymphe. 
  • Évitez le stress et apprenez à relaxer. La tension émotionnelle peut faire varier le ph de l’intestin – une cause de mort bactérienne.
  • Assurez-vous d’avoir assez de sommeil.


Si vous êtes malade ou si vous l’avez été ou si vous avez pris ou si vous prenez de multiples antibiotiques, vous aurez probablement besoin de réinitialiser votre intestin avec des probiotiques. Les praticiens d’Immumed peuvent trouver, parmi les probiotiques disponibles sur le marché, ceux qui sont le plus biocompatibles et qui auront les meilleures chances de réensemencer votre intestin.

L’art de la vie saine

Yang shen fa


Un mode de vie sain doit comprendre un régime sain et nutritif, ainsi que des exercices réguliers, modérés et préférablement non violents. Ces deux éléments sont essentiels à une santé, un bien-être et une longévité exemplaires. Mais l’orient et l’occident ont des points de vue passablement différents à l’égard de la nourriture et de l’exercice.

vie saine

L’exercice: le mouvement de la vie


Un élément essentiel de la santé pour la vie est le mouvement. Nos corps doivent se déplacer - vigoureusement pendant la journée et récupérer durant la nuit. Nos organes corporels sont en mouvement perpétuel. Chaque organe a un mouvement inhérent, indépendamment de la mobilité du corps. Ils suivent une horloge biologique préétablie appelée les rythmes circadiens. Pendant le sommeil, le liquide de la colonne vertébrale cérébrale inonde le cerveau et enlève toute plaque indésirable. À différents moments de la journée, il y a un reflux et un flux d'hormones et de neurotransmetteurs. Les nutriments circulent dans les cellules et les métabolites toxiques s'écoulent. Qu'il s'agisse du jour ou de la nuit, notre cœur bat, notre sang coule, nos poumons inhalent le souffle vital, exhalent les gaz toxiques; Notre système immunitaire reste vigilant.


Il existe également un mouvement perpétuel d'information d'une cellule à l'autre, du cerveau à la cellule et de la cellule au cerveau. 300 000 bits d'information sont échangés et traités par chaque cellule de cent trillions de cellules qui forment notre corps. Avec la maladie, avec le vieillissement, on accélère le ralentissement du mouvement menant à la sclérose, à la raideur et souvent à la mort prématurée.

Il existe un accord unanime entre les chercheurs que l'exercice régulier modéré qui favorise également la flexibilité, l'efficacité cardiopulmonaire, l'amélioration spectaculaire de la santé en renforçant le système immunitaire et en prolongeant la vie.

Yoga, qi gong, tai qi, les exercices qui incorporent la respiration, la flexibilité et le mouvement sont particulièrement bénéfiques, mais pas les seuls. Marcher, de préférence dans la nature, faire du vélo, nager dans des piscines non chlorées, la liste continue.

Le système lymphatique, un composant indispensable du système de gestion de l'immunité et des déchets du corps, ne peut être activé que par l'exercice. Le manque de mouvement, le manque de flexibilité conduit à la stase du sang et de la lymphe. Avec la stase, l'inflammation chronique, la dégénérescence du tissu conjonctif, la rigidité, la douleur et l'apparition de la maladie. Les praticiens chez Immumed encouragent fortement tous nos patients à se déplacer et à bouger…!

Le régime – la perspective occidentale

Le temps : les gens n’ont plus de temps. Les gens sont continuellement pressés par le temps; délais à respecter au travail, nécessité de jongler avec une multitude d’activités et de responsabilités, les gens sont collés à leurs téléphones cellulaires, à leurs ordinateurs et leurs courriels. Ils ne sont jamais loin des antidépresseurs et des anti-anxiolytiques, de leurs somnifères et de leurs analgésiques, ils n’ont pas le temps de cuisiner, de préparer des repas sains avec des aliments vivants, ils sont de plus en plus dépendants des aliments dénaturés, dévitalisés et transformés – des aliments qui sont pratiques et rapides à préparer, mais qui sont remplis d’additifs, d’agents de conservation, de sucre et de sel, avec peu de nutriments ajoutés, des aliments qui sont de plus en plus blâmés pour l’accroissement exponentiel des taux d’obésité, de résistance à l’insuline, de diabète de type II et d’une multitude de maladies chroniques, dégénératives et auto-immunes.

Le processus d’ajout de quelques nutriments à des aliments qui ont d’abord été vidés de leurs nutriments et de leur valeur énergétique a donné naissance à une sorte de réductionnisme nutritionnel appelé « nutritionnisme ». Le nutritionnisme est basé sur l’hypothèse erronée voulant que seuls les nutriments scientifiquement identifiés déterminent la valeur nutritionnelle d’un aliment, et que la valeur intrinsèque d’un aliment quelconque soit seulement égale à la somme de ses nutriments individuellement connus.

Comme un nombre de patients sans cesse croissant consulte des naturopathes et autres praticiens de la santé naturelle, pour une grande variété de problèmes de santé chroniques, dégénératifs et auto-immuns, qui sont dus en partie à une alimentation inadéquate, les praticiens ont été de plus en plus forcés à se fier aux suppléments nutritionnels comme composantes indispensables de leur boîte à outils thérapeutique. Ils sont ainsi tombés dans le piège du nutritionnisme, un processus thérapeutique beaucoup plus facile qu’une discussion sur les bienfaits des aliments complets avec des patients souvent réticents et sceptiques. Malheureusement, les « aliments comme médecine » ont été remplacés par des « suppléments comme médecine » par beaucoup trop de praticiens des médecines naturelles.

Le régime – la perspective orientale

Historiquement, en orient, l’accent a toujours été mis sur la nourriture en tant que médecine, en tant que soutenance, en tant qu’interaction sociale avec la famille et les amis; la perspective orientale voulant que la nourriture soit une médecine pour le corps autant que pour l’esprit peut être retracée aussi loin que la Dynastie Xia (2070 av. J.-C. - 1600 av. J.-C.). Des archives historiques montrent que les médecins de cette époque mettaient beaucoup d’accent sur la valeur thérapeutique des aliments, encore plus que sur toute autre forme de médecine, incluant la médecine à base de plantes.

La première référence textuelle écrite systématisée sur la thérapie alimentaire est apparue en 625 apr. J.-C. avec la publication du « Canon médical » de Sun Simiao, Prescription Worth a Thousand Gold Nuggets (Prescription valant milles pépites d’or), le be ji qiao yin yao fang, dans lequel Sun Sumiao consacre un chapitre complet contenant plus de 154 entrées divisées en quatre sections aux fruits, légumes, céréales et viandes, à leurs propriétés médicinales et à leurs effets sur le corps et l’esprit.

Le disciple de Sun Sumiao, Meng Shen (621-713), a réalisé le premier traité entièrement consacré à la valeur énergétique des aliments, le shiliao bencao, qui est considéré par plusieurs praticiens de la médecine chinoise comme le canon de la nutrition énergétique. Meng Shen voyait les aliments comme des soutiens de la vie, la qualité et la quantité d’énergie qu’ils apportaient étant dépendante de leur fraîcheur, de leur goût, de leur couleur, ainsi que de l’endroit où ils étaient cultivés et de la manière dont ils étaient cultivés. Une perspective à des années-lumière des aliments transformés industriellement qui sont en évidence dans nos supermarchés.

Même si les praticiens d’Immumed ont accès à un immense dispensaire de remèdes nutraceutiques, homéopathiques et à base de plantes, provenant des principaux fournisseurs nord-américains, ceux-ci sont uniquement prescrits en tant que solution provisoire ou en tant que catalyseurs thérapeutiques et ils ne sont jamais censés remplacer des aliments vivants complets.

IMMUMED - Médecine Complémentaire et Préventive

7, rue Front

Gatineau, QC J9H 4W8

Téléphone :

819-684-5257

Courriel :

info@immumed.ca

Heures d’ouverture

Lundi 13:00 - 19:00

Mardi 08:00 - 14:00

Mercredi 13:00 - 19:00

Jeudi 08:00 - 14:00

Vendredi 08:00 - 14:00

Modes de paiement

Visa, Mastercard, comptant, débit Interac, chèque.

La clinique collabore aussi avec plusieurs compagnies d’assurance. Téléphonez-nous pour obtenir plus d’informations.

IMMUMED – La clinique pour les personnes qui font de la santé leur priorité.

Création de

Mention legale